Deux chefs d'entreprise relâchés et placés sous contrôle judiciaire dans l'affaire de la cocaïne retrouvée sur le MN Toucan à Kourou

faits divers
Drogue cocaïne
©DR
Les suites de l’affaire de la cocaïne sur un bateau transportant des éléments pour Ariane et Soyouz. 
2 des 5 personnes placées en détention provisoire ont été libérées, et placées sous contrôle judiciaire.
Les suites de l’affaire de la cocaïne sur un bateau transportant des éléments pour Ariane et Soyouz. Deux des 5 personnes placées en détention provisoire ont été libérées, et placées sous contrôle judiciaire.
 

8 kg de cocaïne saisies 

Le 5 août dernier, à Kourou, les gendarmes ont saisi près de 8 kg de cocaïne. La drogue était cachée sur la coque du MN Toucan, un navire servant au transport d’éléments pour les fusées Européenne et Russe.
Le 14 mars dernier, 6 personnes sont arrêtées en Guyane, placées en garde à vue puis placées en détention provisoire. L’affaire étant suivie par le parquet de Fort-de-France, tous auraient dû être transférés vers la Martinique. Mais crise du coronavirus oblige, les suspects sont restés à Rémire Montjoly.
 

Une détention contestée

Le 27 mars, ils ont contesté la validité de leur détention devant le Juge des libertés de Fort de France. Cinq ont été déboutés et un dernier suspect a été remis en liberté, sous contrôle judiciaire.
Un appel a été déposé début avril, accompagné d’un référé liberté. L’affaire a été plaidée ce mardi devant la Cour d’appel de Fort de France… et le juge a ordonné la libération de deux autres personnes.