2 femmes et 2 hommes ont été arrêtés et placés en détention. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs d'une dizaine d'affaires d'escroquerie en Guyane.

justice
Gendarmerie
©DR
Les suites de l’affaire de « vols par ruse » 
La section de recherches de la gendarmerie de Cayenne a arrêté 4 personnes en flagrant délit.
2 femmes et 2 hommes qui s'apprétaient à sévir dans un lotissement de Rémire-Montjoly.
L'affaire de la poudre du voleur.
La section de recherches de la gendarmerie de Cayenne a arrêté 4 personnes en flagrant délit.
L’information vient d’être communiquée par la gendarmerie nationale de Guyane.

Une enquête débutée au mois de mars

La section de recherches enquêtait depuis le mois de Mars sur une dizaine de cas de vols commis ces derniers mois en Guyane avec des modes opératoires identiques .

Dans son communiqué, la gendarmerie précise

Le mode opératoire développé par les malfaiteurs consiste à faire croire aux victimes qu'elles vont réaliser d'importants gains financiers après avoir accompli des rites magico-religieux.
Elles se rendent alors à leur domicile, avec les malfaiteurs, et leur remettent du numéraire, des moyens de paiement,voire des bijoux.
La plupart des victimes qualifient cette situation d'emprise psychologique, proche de l'hypnose. Certaines d'entre elles pensent avoir été droguées sans que les investigations ne permettent toutefois de le confirmer.

L'unité de la police judiciaire a recueilli des informations qui ont permis d’identifier les voleurs présumés.
Après la mise en place d’un dispositif de surveillance dans un secteur où les individus avaient été repérés, 2 femmes et 2 hommes ont été arrêtés le 21 Avril dernier, indique la gendarmerie de Guyane.
 

Arrêtés en flagrant délit et mis en détention provisoire

Une arrestation en flagrant délit : les 4 individus venaient de commettre 2 nouvelles tentatives de vols dans un lotissement de Rémire-Montjoly.
Les 4 voleurs présumés ont été placés en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention à l’issue de leur garde à vue.
Ils sont mis en examen du chef d’escroquerie et de tentatives d’escroquerie en bande organisée.
C'est une affaire que nous évoquions ce dimanche 26 Avril:
Retrouvez ici l'article