publicité

Disparition de Lydie Caristan

Le décès subit dimanche matin de Lydie Caristan, conseillère municipale de Kourou et ancienne conseillère régionale a provoqué une forte émotion au sein de la population. Les hommages appuyés sur son engagement se succèdent.

Lydie Caristan © DR
© DR Lydie Caristan
  • Catherine LAMA
  • Publié le , mis à jour le
Issue d’une famille de Rémire-Montjoly, Lydie Caristan s’était beaucoup illustrée dans le sport. Établie pour des raisons professionnelles à Kourou, elle s’était impliquée dans la vie locale notamment dans le domaine sportif.

Une femme engagée

Véritable figure du milieu associatif, elle a présidé le Football Club Spatiale tout en étant membre du bureau au club de hand ball du Geldar de Kourou.
Elle fut également vice-présidente de la ligue de football, aux côtés de José Gaillou. Femme de média d’abord comme speakerine elle alimenta également les rubriques sportives des rédactions télé et radio.

Lydie Caristan s’était aussi engagée politiquement. Elle tint un mandat de conseillère régionale de 2004 à 2010 sous la présidence de Jean Pierre Karam.
Agée de 55 ans, elle était actuellement conseillère municipale dédiée à l’environnement à la mairie de Kourou.
Enfin Lydie Caristan depuis deux ans luttait contre la violence sous toutes ses formes.

Le déclic fut un évènement tragique, la mort de sa fille Amélie Gaillard, tuée lors d’un Sound-Système à Balata en 2010.

De nombreux hommages

Lydie Caristan est décrite comme une famn djock dans la plupart des hommages qui lui sont rendus. Le député Gabriel Serville se souvient de son engagement et justement du sourire de la « fanm djok ».

Le parti Walwari salue le courage et la grandeur d’âme d’une femme d’engagement qui avait résolument décidé de vivre debout.
Et il y a le parti dont Lydie Caristan a été membre, le PSG : son engagement politique et ses combats menés au service du peuple guyanais doivent demeurer un exemple pour la jeunesse guyanaise et les générations futures.

Le sénateur Georges Patient se rappelle d’une amie qui avait consacré sa vie à la Guyane. Une grande amie aussi, toujours joyeuse, pour le conseiller régional Jean-Claude Labrador.

La députée Chantal Berthelot garde en mémoire la femme battante, solide face aux épreuves de la vie tant privée que politique. Une femme d’action également saluée par le Président du Conseil Général, Alain Tien Liong, elle qui a œuvré pour le développement et le bien –être de ses concitoyens.
Le Président de Région se souvient lui d’une personnalité hors-norme qui, tout au long de sa vie, a montré une envie absolument incomparable d’aider son prochain et de servir son pays.

Enfin, les mairies de Cayenne et Sinnamary expriment aussi leurs condoléances.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play