publicité

Shell demeure confiant sur le potentiel pétrolier guyanais

La direction régionale de Shell s'exprime pour la première fois depuis l'annonce de l'échec du du deuxième forage au larges de nos côtes.

Le bateau de forage déployé par Total en Guyane © Shell Guyane
© Shell Guyane Le bateau de forage déployé par Total en Guyane
  • Laurent Marot
  • Publié le , mis à jour le
" Nous avions 20% de chance de trouver du pétrole dans ce deuxième forage, donc nous sommes déçus, mais pas abattus", confie le Directeur Délégué de Shell en Guyane, BrunoThomé.

Les forages de 2013 auront bien lieu

D'autres forages sont prévus pour mieux évaluer le potentiel guyanais sur l'ensemble de la zone. La prospection se poursuivra jusqu'à l'extinction du permis prévue en 2016. "C'est une aventure sur le long terme...la Guyane reste une zone prometteuse" poursuit Bruno Thomé.
Ainsi les trois forages prévus en 2013 seront bien menés. Baptisé GM 3, le troisième forage du programme doit-être lancé début janvier à environ 8km du 2ème forage et à 150km au large de Cayenne.
La compagnie pétrolière procède en ce moment à la fermeture définitive du 2ème puit à l'aide de bouchons de béton par couches successives. Au fur et à mesure des travaux des tests sont effectués pour confirmer l'étancheïté de ces bouchons.

Les aides au développement toujours d'actualité

Concernant les aides aux développement promises sur la base de résultats positifs du prospect, elles restent d'actualité sur les forages à venir. Le directeur délégué affirme que cette aide au développement de Shell concerne des projets porteurs qui vont dans le sens de l'intérêt collectif et de retombées en Guyane comme l'emploi ou la formation. Le cadre de financement pourrait même être autre que celui de la prospection locale.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play