L'emploi reste la priorité de François Hollande

politique
François Hollande, le nouveau président de la république
Le président de la république François Hollande ©outremer 1e
Courts sur la forme, les premiers voeux de François Hollande aux français lui auront permis de réaffirmer sa priorité: la lutte contre le chômage.
Il aura cité une fois le mot outremer, juste avant une invitation à l'ensemble des français, à croire dans leur potentiel : "Nous avons toutes les ressources pour réussir" dira ainsi François Hollande quelques minutes avant la fin de son allocution. L'essentiel du message du président de la république ce lundi 31 décembre, à l'occasion de ses premiers voeux à la nation, peut d'ailleurs se résumer à ces mots, par lesquels il tente avant tout de redonner confiance à l'opinion.
Si François Hollande ne nie pas la "crise historique" à laquelle il faut faire face, pas plus que le "chômage qui progresse implacablement", le président souhaite marquer sa différence en promettant de mettre tout en oeuvre pour lutter contre le chômage. Alors que le pays vient d'entrer dans un 19e mois de hausse consécutive du chômage, le sujet est brûlant. En Guyane le taux de chômage reste l'un des plus élevés atteignant 22,3%de la population active, constat aggravé pour les jeunes où il culmine à 41%. François Hollande a tout même pris le risque de s'engager à nouveau sur une baisse du chômage d'ici un an, "nous devrons y parvenir coûte que coûte" a-t-il martelé. Le président n'a pas hésité à souligner son attachement pour la jeunesse, au travers de l'éducation, rappelant la décision d'augmenter le nombre de professeurs. Une jeunesse qu'il évoque également en citant les 150 000 emplois d'avenir tout autant que la réforme de la formation professionnelle. François Hollande après un rappel de l'ambition et des valeurs de la France a conclu son adresse en sollicitant "l'effort de tous". Moins de dix minutes d'allocution pour ces  voeux courts, destinés à être plus efficaces, 2013 dira si les engagements pris seront tenus. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live