guyane
info locale

Rodolphe Alexandre se prononce finalement en faveur de Rexma

orpaillage
Rodolphe Alexandre
Rodolphe Alexandre au micro de guyane 1ère ©guyane 1ère
Après avoir rencontré samedi dernier à Saül les exploitants de la société Rexma et le groupe des opérateurs miniers, le président de Région se déclare désormais favorable au permis d’exploiter accordé par le ministre Arnaud Montebourg à l’opérateur minier Rexma au lieu dit Limonade.
«… C’est un problème de souveraineté nationale, c’est un problème de retour fiscal et c’est surtout la source de création d’emplois… » affirme Rodolphe Alexandre qui désormais soutient la société Rexma. La réunion de travail de samedi matin sur la commune de Saül aura été décisive et l’a convaincu de changer son positionnement.  Pourtant il y a dix jours dans un communiqué de soutien au maire de Saül Hermann Charlotte , il s’opposait formellement à l’exploitation d’une mine d’or à proximité de la bourgade.

Faciliter le permis
Le président de Région s’engage maintenant à tout faire pour faciliter la mise en oeuvre de ce permis. En cela il défend une approche déjà soutenue antérieurement par sa collectivité sur la nécessité de développer l’orpaillage légal pour limiter l’action des garimpeiros. Pour cela il suggère d’établir une cartographie  des implantations aurifères à attribuer à tous les demandeurs locaux qui voudraient se lancer dans  cette activité. Il souhaiterait aussi que la délivrance des permis miniers aurifères s’opère désormais en Guyane.
Avec une nouvelle approche du dossier Rexma,  le président de Région rejoint le positionnement du Medef et des opérateurs miniers.

Le reportage d'Ingrid Sossé

 

Publicité