La crèche de la cité A Pou Nou pourrait fermer

social
Réunis sur le parvis de la CAF
Parents employés de la crèche sur le parvis de la CAF ©OD
Au cœur de la cité A Pou Nou à Cayenne la crèche les Heures Claires est en proie à de grosses difficultés financières. La direction met en cause le non règlement des subventions CAF du dernier trimestre 2012. Parents et employés manifestaient devant la CAF ce matin.
Depuis une semaine la directrice de la crèche "Les heures claires" Ghislaine Riga alerte les médias sur la situation de sa crèche au bord de cesser ses activités. Depuis le 18 décembre, les salaires ne sont pas versés aux employés faute de trésorerie suffisante. La directrice met en cause son partenaire majeur, la Caisse d'allocations familiales qui serait en retard pour le versement de sa contribution. Ce matin une délégation de 30 personnes employés de la crèche et parents d'enfants s'est rendue à la CAF où elle a été reçue par la direction.

Le solde 2012 sera payé prochainement

Selon Gislaine Riga, les sommes dues avoisineraient les 200 000 €. Un propos infirmé par  la CAF qui précise avoir versé 365 000€ aux Heures Claires en 2011 et 377 000€ l’an dernier, le calcul du solde de 2012 est en cours de traitement.Cependant pour la CAF, sa dette n'atteint pas le montant de la somme attendue par la structure. A l'issue de l'entretien de ce matin un versement devrait être effectué par l'organisme débiteur sans qu'il y ait de date précise.
52 familles sont concernées par l'avenir de la crèche. Elles sont mobilisées mais demeurent inquiètent quand aux 16 employés sous tension ils attendent une réponse définitive qui débloquerait la situation. Quoiqu’il en soit, le personnel n’est pas du tout rassuré, il doit décider aujourd’hui s’il poursuit ou pas le travail.


Reportage José Charles Nicolas et Elise Ramirez