guyane
info locale

Les opérateurs miniers poursuivent le combat

social
Les miniers devant la préfecture
©guyane 1ère
Les opérateurs miniers ont présenté au préfet 13 points de revendications, 5 d'entre eux ont eu une réponse locale immédiate. Pour les autres, dont celui de l'éradication de l'orpaillage illégal, il faudra attendre les réponses du gouvernement. En attendant les miniers poursuivent leur mouvement. 
Reçus ce matin par le préfet Denis Labbé, les opérateurs miniers ont obtenu satisfaction sur cinq points. Une semi satisfaction selon Gauthier Horth, le président de la FedomG. Ils attendaient depuis longtemps la modification du système d'instruction des demandes de prospection, cela est fait. Désormais la DEAL assurera ce travail à la place de L'Office National des Forêts (ONF). Ils également obtenu la suppression des autorisations d'accès sur la piste de Belizon et le lancement de la procédure de réinstallation immédiate de légaux sur les sites d'orpaillage débarrassés des illégaux. 
Cependant l'un des principaux points : l'éradication de l'orpaillage illégal est toujours en suspend. Les miniers attendent la mise en place rapide d'un plan de mesures concrètes et l'arrivée d'un négociateur pour la semaine prochaine.
La préfecture a été rendue accessible à 12h00 en signe de bonne volonté.

Reportage de Jocelyne Helgoualch et Claude Djani

DMCloud:36879

 

Publicité