Adieu Vaval 2013

éducation
Vaval ka boulé
Comme un phoenix, sa majesté Vaval est incinérée pour mieux renaître de ses cendres l'année prochaine. ©J.X
L'édition 2013 du carnaval a été courte. Jusqu'au bout le public a souhaité participer à la fête. Plusieurs milliers de personnes ont ainsi assisté à l'incinération de Vaval mercredi soir au coeur de la Place des Palmistes à Cayenne.
C'est la tradition. Lors du mercredi des cendres, l'apothéose du Carnaval est marqué par les flammes emportant le roi de la fête. Vaval est mort. Partout en Guyane les communes ont procédé à l'incinération de sa majesté accompagné parfois d'un "Vidé" dans les rues, notamment à Kourou, à Saint-Laurent du Maroni ou encore à Sinnamary. Dans la capitale pas de "Vidé", les cavalcades des groupes de carnaval se sont achevés à la Place des Palmistes en début de soirée pour un grand bûcher allumé par le maire Marie-Laure Phinéra Horth. Cayenne s'est d'ailleurs positionné en 2014 pour organiser l'arrivée de Vaval.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live