guyane
info locale

10 garimpeiros malades évacués à l'hôpital de Cayenne

santé
Une mine d'or en Guyane
Une mine d'or en Guyane ©Franck Leconte
Au total, douze orpailleurs clandestins sont concernés, dix sont à l'hôpital et deux seraient  en observation au centre de santé de Maripasoula. Ils travaillaient sur des sites illégaux dans le secteur de la crique Eau Claire, au sud de Dorlin, à Maripasoula
Maux de ventre, diarrhées, vomissements, syndromes grippaux ou encore infections respiratoires. Voilà les symptômes dont souffrent ces orpailleurs clandestins. Tout commence en début de semaine dernière, deux garimpeiros arrivent au centre de santé de Maripasoula et ils sont évacués mardi vers l’hôpital de Cayenne en hélicoptère. Samedi, six autres sont transportés au centre hospitalier après avoir été accueillis au centre de santé de Maripasoula. Enfin, hier dimanche, deux autres orpailleurs clandestins devaient être transportés à leur tour vers Cayenne alors que deux seraient restés en observation au centre de santé de Maripasoula.

Isolés dans une unité particulière

A l'hôpital de Cayenne, selon la direction, neuf des 10 chercheurs d'or sont à l'isolement, sous observation et un est médicalisé. Tous ces garimpeiros viennent du secteur de la crique Eau Claire, au sud de Dorlin. Les analyses sont en cours pour établir un diagnostic, a indiqué la direction de l’hôpital et l’Agence Régionale de Santé précise avoir pris toutes les précautions : les malades ont été hospitalisés dans une unité isolée.
Pierre Pauchard, le directeur de l’hôpital annonce que les résultats d’analyse de l’hôpital et de l’Institut Pasteur seront communiqués mardi matin.

Interview de Pierre Pauchard, directeur du Centre Hospitalier de Cayenne - Reportage David Joseph