Les files d'attente s'allongent dans les laboratoires d'analyses

santé
File d'attente à Kourou
©guyane 1ère
L'épidémie de dengue continue de sévir provoquant l'engorgement des hôpitaux mais aussi des laboratoires d'analyses. A Kourou où il n'existe qu'un  laboratoire qui couvre une grande zone géographique, les files d'attente s'allongent . 
Depuis septembre 2012, date du début de l'épidémie de dengue, les différents services sanitaires ont vu leur activité croître. Ces derniers jours, l'hôpital de Cayenne recherchait du personnel infirmier supplémentaire pour faire face à l'afflux de patients. Les laboratoires sont également très sollicités. A Kourou, le seul laboratoire de la ville spatiale a vu sa clientèle augmenter considérablement depuis 6 mois. Actuellement il reçoit plus 350 personnes par jour. Des patients qui affluent non seulement de Kourou mais aussi de Sinnamary, Iracoubo ou encore Macouria. Il fonctionne 7 jours sur 7 et 24h sur 24h. Sur 1242 examens pratiqués pour des suspicions de dengue, 444 cas ont été détectés depuis le début de l'année.

Reportage Claude Innocent et Jean-Gilles Assard