publicité

Les lycées bientôt sous vidéo surveillance

Dès septembre prochain, 7 établissements de l'île de Cayenne devraient être équipés de petites caméras. Un outil pour lutter contre les violences et incivilités aux abords des enceintes scolaires financé par la Région Guyane à hauteur de 800 000 euros.

Lycée Edmard Lama-Sergine Prévot © RM
© RM Lycée Edmard Lama-Sergine Prévot
  • Sophie Donzenac
  • Publié le , mis à jour le
Les caméras qui vont orner désormais une partie des lycées de Guyane seront équipées de fibre optique très puissante et de fait sont présentées comme incassables.
Il est prévu que chaque lycée ait une salle de supervision et une personne dédiée qui pourra suivre en permanence et en direct les activités de l’établissement. En cas de déplacement, ce surveillant, pourra même accéder aux images via une tablette grâce au réseau 3G.


Réduire les coûts de surveillance

Cette vidéo surveillance sera utilisée à titre expérimental, pour 3 ans au départ, et uniquement sur l’île de Cayenne.
Le président de Région, Rodolphe Alexandre avoue, pour sa part, être attaché au gardiennage classique mais l’argument qui a prévalu est d'abord financier. Cette solution devrait permettre à la région de faire des économies…
En effet le gardiennage physique coûte à la région 3 000 000 d'euros par an contre 800 000 euros pour l'installation de la vidéo surveillance. Le système entrera en fonction à la rentrée de septembre.
Un challenge qui durera 3 ans. Le système mis en place l'est à titre expérimental et uniquement sur l’île de Cayenne. 
Liste des lycées prochainement sous vidéo surveillance
  • Lycée Melkior-Garré
  • Lycée Jean-Marie Michotte
  • Lycée Max Joséphine
  • Lycée Félix Eboué
  • Lycée Léon Gontran Damas
  • Lycée Lama-Prévot
  • Lycée de Balata

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play