publicité

Gabriel Serville se tourne vers l'avenir

Gabriel Serville s'est expliqué lundi matin sur les raisons de la faute comptable de son compte de campagne.  En cause une candidature de dernière minute et un manque de financement pour mener campagne.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Entouré de militants et de la secrétaire générale du PSG, Marie-Josée Lasie, Gabriel Serville n'a pas nié avoir commis une erreur pour le financement de sa campagne. Il a souligné l'impréparation de cette élection législative pour laquelle il ne devait pas originellement être le numéro un. Au final élu député, il contracte un prêt à l'assemblée nationale qui sert à apurer une partie des dépenses du compte de campagne. Anomalie relevée par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques qui peut le rendre inéligible. Si sa bonne foi, dans cette affaire, a été entendue par le conseil constitutionnel et lui permet de rester député, sa mésaventure l'aura éclairé sur le gros appétit de ses adversaires politiques qui le voyait déjà inéligible et spéculaient ouvertement sur une nouvelle élection.

La page tournée quel avenir pour le député Serville et le PSG
Gabriel Serville et le Parti Socialiste Guyanais viennent de se débarrasser d'une grosse épine qui leur permet d'entrevoir un avenir différent et de continuer leur remontée sur le devant de la scène politique locale. Pour le député, les yeux maintenant bien décillés sur l'obligation de maîtriser les arcanes juridiques des campagnes électorales, il repart dans son combat pour son projet de loi Amazonie.
Pour son parti, cette mésaventure est finalement un boots pour mieux se préparer aux prochaines échéances électorales en particulier les municipales de 2014.

Reportage José Charles-Nicolas
 
Le député Serville en ordre de marche
DMCloud:58255

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play