Une nouvelle cellule d’enquête spécialisée à la gendarmerie

sécurité
Gendarmes
©CC-BY-NC-SA
Les autorités apportent une réponse adaptée à la nouvelle criminalité qui s’est développée dans le département avec la création d’une cellule spécialisée à la gendarmerie.
Le communiqué de la Préfecture l'annonce clairement : à agression spéciale réponse spéciale. Une décision qui devrait rassurer la population qui s'inquiète de la recrudescence de la criminalité avec l'émergence d'une forme de banditisme qui touche autant les entreprises que les particuliers.


Des modes opératoires mis en échec

Ainsi peut-on lire dans ce document : « Ces dernières semaines, plusieurs tentatives de cambriolages ont été commises sur le territoire notamment au préjudice d'agences de La Poste. Les modes opératoires utilisés ont entrainé le sectionnement de câbles dans le but de déjouer les systèmes d'alarmes implantés dans les succursales commerciales.
Ainsi, les agences de Sinnamary, Macouria et Rémire-Montjoly ont subi des dégradations qui ont engendré d'importantes perturbations sur les réseaux FranceTelecom et ERDF. L'intervention des forces de l'ordre et les mesures prises par La Poste pour durcir la sécurité des agences ont largement contribué à mettre en échec  les malfaiteurs lors de toutes ces différentes tentatives.


Création d’une cellule spécialisée

Saisie de l'ensemble de ces faits, la gendarmerie a créé une cellule d'enquête spécialement dédiée au phénomène. Regroupant des enquêteurs issus de 3 unités de recherches, elle est placée sous la direction de la Section de Recherches de Cayenne. Les premières analyses et investigations effectuées pour identifier les auteurs conduisent à déconnecter avec certitude ces faits des vols de cuivre qui ont eu lieu dans l'agglomération cayennaise et pour lesquels un réseau délinquant a été démantelé