Les gérants de stations service passent à l'action

social
Fille d'attente
La police fait aussi la queue? ©Nadine Félix
La réunion avec la préfecture n'a rien donné, les gérants de stations service passent à l'action et baissent leurs rideaux à minuit. Ils l'avaient promis la semaine dernière s'ils n'obtenaient pas satisfaction. Ils réclament depuis 7 ans 1,5 centime supplémentaire sur leur marge bénéficiaire
Depuis 13h à l'annonce du mouvement de grève des gérants de stations service, des queues interminables d'automobilistes se sont formées devant les stations d'essence. Pendant ce temps le communiqué mensuel de la préfecture sur les prix des carburants est tombé : le super sans plomb baisse de 4 centimes au litre et passe de 1,75 à 1,71€ tandis que le gazole baisse lui de 5 centimes et coûte maintenant 1,53€.

Pour Sylvie Désert, présidente du Groupement des gérants de stations service, les gérants sont déterminés maintenant à obtenir satisfaction et ne serviront plus d'essence à partir de minuit et cela pour une durée indéterminée. Une mauvaise nouvelle pour les usagers particulièrement les transporteurs et ceux qui résident loin de leur lieu de travail. 
Un mouvement social qui n'est pas sans rappeler un certain mois de novembre 2008.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live