Ils ont quitté leur résidence en canot

météo
Un canot traverse Mont-Lucas
©NP
Il est tombé plus 109 ml d'eau à Cayenne, conséquence immédiate de nombreux quartiers inondés dont celui de Mont-Lucas. La solidarité a joué dans la résidence, certains des habitants ont  traversé leur rue submergée par 60 cm d'eau en canot pour aller prendre le car qui les attendait patiemment.
A peine croyable ce matin à la résidence Mont-Lucas remplie d'eau. Certains des résidents ont du utiliser le canot d'un locataire pour traverser la rue. Grâce à ce moyen de bord, ils ont rejoint le car qui les attendait à l'entrée de la cité pour aller au travail.
Chaque année au moment de la saison des pluies ce quartier est inondé, une situation que certains habitants vivent comme un cauchemar récurrent. Cet ensemble immobilier construit au début des années 90 dans une cuvette n'a jamais pu être mis hors d'eau. Pourtant dans cette même zone d'autres immeubles ont été construits alentour réduisant encore plus semble-t-il les possibilités d'évacuation des eaux pluviales. La densification urbaine va en augmentant à Cayenne et dans ses environs ce qui induit une imperméabilisation des sols. Lors de simples fortes pluies conjuguées à des marées hautes, inéluctablement ces zones inondables sont submergées.

Un car rentre dans la cité courageusement
©NP
Du balcon d'un immeuble
©NP
L'intérieur de la cité Mont-Lucas
©NP
Des parkings impraticables
©NP
Tous les "habitants" sont impactés y compris les cafards
©NP
Il faut sortir de là
©NP
L'arche de Noé?
©NP
L'engin est mis hors d'eau
©NP
La fière équipe
©NP