publicité

Essence : quelle sera la suite du mouvement?

Les gérants de stations service se réuniront en assemblée générale demain pour savoir quelle suite donner au mouvement. Ils seront aussi attentifs au résultat de la réunion qui se tiendra demain à Paris, entre le ministère de l’outre-mer et les distributeurs de carburants aux Antilles Guyane.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Laurent Marot
  • Publié le , mis à jour le
Après les gérants de stations service mercredi, c’est au tour des distributeurs d’être reçus au ministère de l’outre-mer, demain après-midi. Par distributeurs, il faut comprendre : les enseignes propriétaires des stations-service, qui louent leurs structures aux gérants de stations.
Il s’agit de Total, Rubis, pour les enseignes VITO, et de SOL, le petit nouveau.
Selon nos informations, le ministère va tenter de les convaincre de lâcher un petit centime, parfois un peu moins, récupéré aujourd’hui sur la marge des gérants de stations. Une sortie de marge arrière, qui s’ajoute à la marge des distributeurs, aujourd’hui de 9 centimes. Le calcul du ministère, c’est de récupérer ces quelques miettes pour les redonner aux stations. Les gérants guyanais devraient connaître demain après-midi le résultat de cette discussion à Paris. Ils décideront alors de la suite à donner au mouvement.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play