Le Grand Prix Environnement démarre aujourd'hui

cyclisme
Mickaël Laurent
Mickaël Laurent de la Pédale Pilotine vainqueur 2011/2012 ©VIC
Le départ de la 5ème édition de cette course à étapes créée par la Communauté d'Agglomération du Centre Littoral et organisée par le Vélo Club Guyanais sera donné cet après-midi à Montsinnéry. 17 équipes seront au départ.
Depuis quatre ans, le Grand Prix de l’Environnement constitue une bonne mise en jambes pour les coureurs locaux à moins de deux mois du Tour de Guyane. Cette revue d’effectif permet de mieux cerner les ambitions des uns et des autres mais aussi d’affiner les stratégies. Face aux adversaires venus de Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin et Surinam, cette année, les guyanais devront faire preuve de pugnacité. Les deux dernières éditions ont été remportées par le sociétaire de la Pédale Pilotine de la Martinique : Michaël LAURENT. Après une bonne prestation lors du récent championnat des DOM en Martinique, la jeune génération de cyclistes guyanais aura à cœur de prouver sa valeur. Les espoirs sont donc sur les épaules de Jean-Michel CLET, Eric VINCENT, Ludovic DANTIN, Christian LAVENETTE. Mais comme l’on dit chez nous attention : « Tig vié mé so zong long », l’expérience des anciens peut surprendre plus d’un lors de ce Prix de l’Environnement.

Vendredi 14 juin : 1ère étape : Départ 15h à Montsinnéry - arrivée 17h à Macouria
Samedi 15 juin : 2ème étape : Départ 9h00 à Roura - arrivée 12h30 bourg de Matoury
Dimanche 16 juin : 3ème étape 1er tronçon contre la montre Rémire-Montjoly - Rémire-Montjoly
2ème tronçon : départ 14h00 la Chaumière à Matoury - arrivée 17h45 Place des Palmistes.
Une charte à respecter
Les cyclistes qui ne respecteraient pas la charte du Grand Prix de l’Environnement pourraient être sanctionnés. Il leur est par exemple demandé de ne pas jeter leurs déchets à n’importe quel endroit sur la route, des lieux sont prévus pour cela. Autre recommandation : utiliser la poche arrière de leur maillot pour ramener tous leurs déchets : de la chambre à air usagée aux emballages alimentaires. Enfin pour nettoyer leur vélo : les produits biodégradables sont conseillés et sans excès de lavage.