Le congrès se prononce pour la création d'une administration commune du pétrole

politique
Congrès du 27 juin 2013
©guyane 1ère
Comme prévu après quelque péripéties, il a été largement question de l'exploitation pétrolière à la réunion du congrès département et région jeudi dernier. Le débat n'est pas clos il se poursuivra à travers les travaux d'une entité commune qui sera chargée de faire avancer le dossier.
La mise en place d'une administration commune pour réfléchir sur les questions inhérentes au pétrole, c'est la décision prise hier au terme du congrès des élus départementaux et régionaux. La séance de travail s'est tenue hier matin à l'auditorium de Rémire-Montjoly, un peu houleuse au début, elle s’est finalement  achevée au terme d’un peu moins de cinq heures de discussions. Cette administration sera différente des commissions ad-hoc existant déjà entre les deux collectivités, elle aura pour missions de faire des propositions et des résolutions sur la problématique du pétrole.


L'avis d'un élu

Guyane-Ecologie Les Verts  a fait entendre sa voix à travers son représentant José Gaillou 

Interview José Gaillou

Les recommandations d'un expert

L’exploitation du  pétrole en Guyane suscite de nombreux espoirs, tant auprès de la population qui attend des retombées au niveau de l’emploi et économiques, qu’auprès des entreprises locales. La France également attend beaucoup de cette exploitation. Le professeur Vincent ROUX agrégé d’économie à l’Université Aix-Marseille et secrétaire général de l’Institut des Droits d’Outremer,  qui a participé aux réunions publiques en début de semaine, sur le pétrole était ce jeudi  au congrès des élus départementaux et régionaux.
Il s'est exprimé sur le message qu’il veut faire passer auprès des guyanais.

Interview professeur Roux



Les Outre-mer en continu
Accéder au live