guyane
info locale

Des jeunes basketteurs sur les traces de Kévin Séraphin

basket-ball
camp séraphin
Jamais 2 sans 3 ! Pour la 3ème année consécutive le basketteur Kévin Séraphin ouvre les portes du Guyastars au stade scolaire de Cayenne. Un camp d’entrainement et de repérage pour des jeunes filles et garçons de 10 à 20 ans.  Une occasion pour eux de briller sous le regard du joueur de NBA.
Depuis lundi, le terrain de basket du stade scolaire est rempli de jeunes basketteurs : le parquet grince, les ballons rebondissent,  les jeunes déambulent à droite puis à gauche. Un coup de sifflet retentit : « rotation ! » s’écrit un des coachs. Et c’est comme ca depuis 4 jours.  Le but de cette démarche permettre à des basketteurs de différents clubs de Guyane d’être coachés par des professionnels afin d’améliorer leur technique  et  surtout se faire repérer.


« Rendre ce qui m’a été donné »

Un projet qui tient à cœur à Kévin aujourd’hui pivot dans l’équipe des Wizards de Washington : « Les camps m’ont vraiment donné cette chance d’être là aujourd’hui. C’est ça qui a fait que Cholet m’a remarqué au basket. C’est important pour moi de donner aux jeunes cette opportunité.  Je veux rendre  ce qui m’a été donné ».


Se faire détecter

Une chance qui  tombe à pic, pour ces jeunes qui veulent rebondir ! Quelque soit l’âge ils sont tous motivés, c’est le cas d’Emerick (13 ans) : « Je suis venu au camp Séraphin parce que j’adore le basket c’est ce qui me plait le plus. Ca m’aide à progresser et j’aimerais me faire détecter par le club de Cholet ».
Un rêve qu’il n’est pas le seul à caresser, Pierre-Richard (20 ans) renchérit : « C’est une opportunité d’approfondir mon niveau de basket et avoir une chance d’être détecté par des coachs de France.  Kévin Séraphin pour nous c’est un exemple. Quand on le voit évoluer en NBA on se dit que c’est possible. Tout le monde à sa chance, avec beaucoup de travail on peut y arriver » dit-il le sourire aux lèvres.

Le camp s’achève ce vendredi avec quelques exhibitions.  Les basketteurs les plus prometteurs pourront peut-être suivre les traces de Kévin Séraphin.
Pour les amoureux de basket, un show à l’américaine est prévu les 12 et 13 juillet prochain au PROGT avec le Champions Basketball Tour. Les sélections des trois départements d’outre-mer s’affrontent, chacune représentée par un joueur de NBA au sein de son équipe : Mickael Gélabale pour la Guadeloupe, Ronny Turiaf pour la Martinique, et Kévin Séraphin pour la Guyane.
Publicité