Comme un air de fête à Saint-Laurent du Maroni

traditions
Fête de Saint-Laurent
Le vin d'honneur en 2012 à Saint-Laurent ©Jessica Charlery
Quatre jours de festivités pour les saint-laurentais à compter de ce jeudi. "Sa Ke Chot, sa ke chuit" c'est le slogan de cette nouvelle édition de la fête patronale de Saint-Laurent qui s'annonce joyeuse et animée entre sport, culture et concours divers jusqu'au dimanche 11 août.
La fête de Saint-Laurent attire toujours les foules. Les afficionados n'hésitent pas à se déplacer de Cayenne et de ses environs pour se rendre dans l'ouest du pays. Ils ne devraient donc pas manquer ce rendez-vous que l'on nous promet très chaud.
Néanmoins dans ce programme, nous retrouvons tous les ingrédients habituels des fêtes de communes.


Elections et bals toujours aussi populaires

Les festivités démarrent donc aujourd'hui dès 10h00 avec des prestations musicales puis des tournois de football (vétérans). Un premier concours de beauté en soirée avec l'élection de la mini Miss avant que ne commence le grand Bal populaire. Le vendredi, parmi les moments forts des matchs de football et un gala de boxe.  La grande soirée sera placée sous le signe de l'humour avec l'ineffable couple Chon et Choune et aussi de la danse avec la "dance battle de l'ouest" .
Samedi, la journée débute dès 7h00 avec le concours du plus bel étalage du marché, une messe officielle à 9h00 et le sympathique "Vin d'honneur" offert à la population par le maire. Un moment très attendu par la population durant lequel le maire Léon Bertrand et son orchestre "Les Difficiles" accompagneront le fameux chanteur Gordon Anderson venu spécialement de la Dominique.
Bien entendu, l'élection de Miss Saint-Laurent sera le clou de la soirée de samedi.
Mais comme tout a une fin, les saint-laurentais vivront les derniers moments de la fête dimanche avec dans la soirée l'élection de "Mister"  juste avant le bal où se produira le chanteur antillais Jean-Luc Guanel et surtout une grosse animation DJ à laquelle participeront les artistes en vogue de ces vacances ​Jahyanai King et Gifta.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live