Une nouvelle tapouille arraisonnée à l'est de la Guyane

pêche
La tapouille Deus Forte
Le déroutement du Deus Forte ©Préfecture
L'arraisonnement a eu lieu jeudi dernier dans les eaux territoriales françaises, à environ 3 nautiques (5 km) au nord de la pointe Béhague. Trois pêcheurs brésiliens se trouvaient à bord du bâtiment.
Cette nouvelle opération de la « LA GRACIEUSE »  le patrouilleur de la marine nationale s'est déroulée lors d’une mission de police des pêches menée en zone est. La tapouille incriminée s'appelle « DEUS FORTE » et a été surprise en pleine action de pêche illégale. Selon la procédure maintenant habituelle dans la lutte permanente menée contre les pêcheurs illégaux,  le produit de la pêche a été rejeté à la mer et les engins de pêche ont été détruits.


Les hommes et le matériel sous bonne garde

Le navire a été escorté jusqu'au port du Degrad-des-Cannes, où il est arrivé jeudi soir. Le capitaine a été entendu par les gendarmes maritimes. Il devra comparaître devant la justice et l’ensemble de l’équipage a été remis à la police aux frontières.