publicité

Agression d'un chauffeur de bus : 3 plaintes déposées

L’affaire de l’agression, dans un bus de la RCT, se complique. Lundi soir, un chauffeur affirme avoir été tabassé par un jeune passager de 16 ans, qui chahutait dans le bus. Il se retrouve en garde à vue avec son grand frère. Les versions se contredisent et 3 plaintes ont été déposées..

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Lundi dernier un chauffeur de la Régie Communautaire de Transport est agressé dans le quartier de Zéphir à Cayenne. Après avoir tenté de calmer un jeune qui chahutait dans le fond du bus. Il prétend avoir été battu par ce jeune, un mineur de 16 ans, et par son frère venu à la rescousse. Dans la journée le mineur à l'origine de l'affaire est placé en garde à vue ainsi que son frère le lendemain. Les chauffeurs de bus décident le lendemain d'effectuer un débrayage de 2h en soutien à leur collègue.


Trois plaintes déposées

Sauf que mercredi matin, la mère du mineur porte plainte et donne une autre version des faits. Le chauffeur aurait d'abord frappé le mineur légèrement handicapé d'où l'altercation avec le grand frère venu défendre son frère.
Chaque partie a sa version des faits, une confrontation est attendue.
En attendant, le chauffeur a porté plainte, également la mère du mineur ainsi que la RCT.
Une affaire moins simple qu'il n'y parait.

Depuis le début du mois de septembre c'est la troisième agression de chauffeur de bus. Les deux premières ont eu lieu au quartier Mont Lucas toujours à Cayenne.


Le reportage de Nikerson Perdius et Franck Fernandes

Suite agression chauffeur de bus

Les circonstances de l'affaire

Les circonstances de cette agression ne sont pas encore clairement établies. Le Parquet avance d’ailleurs prudemment sur ce dossier. Selon les premiers éléments recueillis, lundi en fin d’après-midi, le mineur chahutait des jeunes filles dans le fond du bus. Pour mettre un terme à ce désagrément, le chauffeur a demandé au mineur de sortir du bus ; s’en est suivi de vifs échanges, puis une bagarre. Le mineur a alors reçu l’aide de son grand frère, qui a violement tabassé le chauffeur. Au cours de l’agression, la caisse a disparu, on ne connait toujours pas l’auteur de cette disparition. Une autre version, non confirmée par le Parquet,  soutien que le chauffeur serait à l’origine de la bagarre. Il aurait méprisé et ridiculisé le jeune qui souffrirait d’une malformation. Ce dernier mécontentement aurait alors invectivé le conducteur  et la bagarre a éclaté. On ignore pour l’instant qui a porté le premier coup. Les investigations se poursuivent pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Patrick Clarke

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play