guyane
info locale

Grève au campus : "Pour une université de plein exercice"

social
Assemblée générale université du 10 octobre 2013
©guyane 1ère
Une « Université de plein exercice », le débat est lancé durant l’Assemblée générale des représentants étudiants alliés à l’intersyndicale ce jeudi matin sur le campus universitaire de Troubiran.
Au 3e jour de grève au Pôle universitaire guyanais, le mouvement de grève se durcit. Près de 300 personnes étaient réunies dans l'amphithéâtre,  des étudiants aux professeurs en passant par de simples citoyens venus s’informer. Très vite la décision de poursuivre la mobilisation est prise. Les grévistes veulent désormais poser la question d’une plus grande autonomie pour l’université de Guyane et en faire un débat public. Une conférence publique est d’ailleurs organisée ce vendredi 11 octobre à 18 heures au sein du Campus de Troubiran. La thématique développée pendant cette rencontre de sensibilisation du grand public touchera aux raisons du malaise au Pôle universitaire de Guyane.
La grève a été reconduite jusqu’à la prochaine assemblée générale, lundi 14 octobre à 9 heures.
Mobilisation universitaire
Les grévistes s’organisent dorénavant afin d’étendre le débat autour de l’université. Plusieurs équipes vont sillonner les lycées afin d’obtenir l’adhésion des jeunes au mouvement de protestation. Une conférence publique est prévue vendredi soir au Campus mais surtout une marche est programmée ce mardi 15 octobre où les organisateurs espèrent retrouver une population en masse. Distribution de tracts, sensibilisation durant les événements du week-end comme le Kayenn Jazz festival qui débute. Les étudiants et syndicalistes mobilisées veulent marquer leur détermination et si possible gagner la bataille de l’opinion. Une lettre est par ailleurs en cours de rédaction à destination de la Ministre de l’enseignement supérieur réclamant davantage d'autonomie pour la Guyane.