La grève à l'université se poursuit

social
Réunion grève UAG 9 octobre
©guyane 1ère
Mercredi après- midi après 3h d'échanges entre la présidente de l'UAG, Corinne Mencé-Caster et les grévistes, le dialogue a été rompu sans que la présidente ait pu proposer ses solutions aux revendications soulevées. L'intersyndicale récuse la gouvernance actuelle et réclame son remplacement. 
La porte serait -elle fermée entre les deux parties? Hier il n'y a pas eu d'entente entre la présidente de l'UAG et l'intersyndicale. Au terme de la réunion, l'intersyndicale a réclamé purement et simplement la "disqualification"  du vice président Jean-Marie Fotsing et du directeur René Dorville du Pôle Universitaire Guyane, responsables, selon elle, des actuels dysfonctionnements du Pôle Guyane. Corinne Mencé-Caster a rappelé que sa prise de fonction était récente et qu'elle ne pouvait tout résoudre d'un coup de baguette magique. Elle a proposé une "rénovation" de l'équipe de direction un audit financier et administratif dans un court délai.

Les négociations doivent reprendre ce matin à 9h.

Au troisième jour de grève, ce mouvement est largement suivi par la classe politique,  le président du Conseil Régional Rodolphe Alexandre, le vice président du Conseil Général, Christian Porthos, le mairie de Cayenne Marie-Laure Phinéra notamment, les partis politiques PSG et Walwari ont pris jour après jour position auprès de la communautaire universitaire.

Le reportage de Claire Giroud