publicité

Corinne Mencé-Caster, présidente de l’UAG, ouvre la porte de sortie de crise

Face aux revendications de l’intersyndicale, elle répond par écrit et propose, selon ses propres mots, des solutions concrètes et adaptées au mal-être et au malaise exprimés. Elle ouvre la porte de sortie de crise.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Bertrand Villeneuve
  • Publié le
Corinne Mencé-Caster, la présidente de l’UAG, reconnaît dans la démarche de l’intersyndicale « la volonté de faire entendre une souffrance et d’y mettre fin ».

Elle ne lâche pas les dirigeants mais propose des améliorations immédiates

Si elle ne lâche pas les dirigeants, contestés du pôle Guyane, notamment parce qu’ils ont été élus, dit-elle, la présidente de l’UAG entend les grévistes. Elle préconise donc un élargissement des circuits de décision et d’information notamment. D’où la programmation d'un certain nombre d’audits dans les tous prochains jours.
Autres réponses aux revendications, l'ouverture de la licence professionnelle protection de l’environnement LPPE, dès ce lundi 14 octobre.
Pour le mieux être sur le campus, une solution immédiate consiste à créer un espace de restauration rapide. Il est aussi question d’une convention avec l’Etat pour une meilleure sécurisation des campus ou encore d’un renforcement de l’encadrement.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play