publicité

Gaston Monnerville, un destin d’exception de Jean Paul Brunet

La Guyane a eu des hommes et des femmes d’exception qui par leur action, leur courage ont marqué l’histoire. Il est bon de se le dire et de se le redire car la mémoire collective est parfois sélective. Parmi ces êtres au destin exceptionnel figure Gaston Monnerville

© CL
© CL
  • Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le

Un livre intimiste

 L’homme qui a dit non à De Gaulle fait l’objet d’un nouvel ouvrage,  écrit par Jean Paul Brunet, professeur d’histoire contemporaine, paru chez Ibis Rouge. Il a été durant de longues années l’un de ses collaborateurs. Ce livre est la réactualisation d’un autre de ses ouvrages, sur Monnerville, sorti en 1997..
Cette fois, Jean Paul Brunet raconte sa vérité sur l’homme, ses idéaux, son action politique .Il rajoute même un chapitre plus intimiste en décrivant, sa vie de famille,  ses passions, sa douleur secrète de ne pas  avoir d’enfants...
 

Labeur,  courage et réussite

La vie de Gaston Monnerville force l’admiration.  Il n’a pas eu une enfance bourgeoise, bien au contraire. Un père absent, une mère courage lui donnent la rage de vaincre sa condition. Une injustice d’ailleurs faite à son père le changera à jamais. Son père est révoqué par le gouverneur de l’époque pour ne pas avoir soutenu son candidat aux législatives. Durant deux ans la famille Monnerville connaîtra la misère . Cette douleur, est à l’origine de la passion qu’il va vouer à la justice sous toutes ces formes. Il deviendra avocat.
Sa réussite, il la doit à son courage , sa force de travail , son abnégation et surtout à une intelligence phénoménale. L’auteur le décrit sur la place des Amandiers à l’âge de 13 ans juché sur un rocher au "pipiri" chantant face à la mer déclamant  des vers pour parfaire sa diction .
En 1912 , Gaston Monnerville  décroche une bourse et commencera sa scolarité dans l’hexagone. Brillant,  il cumulera les prix d’excellence .Malgré ses faibles revenus , il décroche son diplôme .
9 ans après  il s’inscrit au barreau de Paris. Gaston Monnerville plaide plusieurs grands procès mais c’est l’affaire Galmot qui le fera entrer dans l’histoire et commencer sa brillante  carrière politique .
Député de la Guyane, Maire, Sénateur, Président du Sénat durant 21 ans, il a failli devenir le premier président noir de la république française par intérim L’histoire d’un homme peut se révéler pleine de surprise parfois.
Ce grand serviteur de l’état, grand résistant n’a jamais renié ses origines .
Jean Paul Brunet nous livre un portrait intimiste et admiratif mais aussi sans complaisance. Gaston Monnerville avait je cite «  le mépris définitif » .
 

 Un modèle pour les générations futures

Oui ,il et bon de célébrer ses grands hommes. Le souvenir doit se perpétuer pour laisser les générations à venir se l’approprier et s’en inspirer .
 
« Gaston Monnerville , un destin d’exception »de Jean Paul Brunet paru aux éditions Ibis rouge.
 
Réécoutez l'analyse de Marie Claude Thébia dans Virgule

Cet article reprend certains éléments de l'analyse de Marie Claude Thébia dans Virgule, diffusé le vendredi à 10h50 et 14h50. 

Cliquez sur le lien pour réécouter l'émission Virgule du 11/10/13 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play