Bruno Chauvier n'est plus directeur de la Siguy

social
Siguy
©guyane 1ère
La Siguy (Société Immobilière de Guyane) a tenu hier matin un conseil d'administration. Il s'est soldé par la révocation du directeur général des services, Bruno Chauvier et la mise en place d'un nouveau directeur général par intérim Alain Le Corre.
Une révocation qui s'est faite dans des conditions particulières contestées par une partie du Conseil d'Administration dont la présidente Marie-Thérèse Morel. 
Au final les administrateurs représentants des collestivités ont décidé de ne pas siéger à ce conseil. En effet l'ordre du jour de la réunion était établi depuis 15 jours. Le jour même, il leur a été demandé de le modifier et de rajouter parmi les points à traiter : la révocation de Bruno Chauvier, le directeur général de la société immobilière. La présidente a refusé et a quitté la salle avec les autres représentants des collectivités et de la CAF.
Les seuls représentants de l'Etat, qui à eux seuls constituaient le quorum, ont donc poursuivi ce conseil d'administration. Ils ont appliqué l'article 33 des statuts de la Siguy qui prévoit la révocation à tout moment du directeur de l'institution.  Bruno Chauvier a donc été révoqué et son remplaçant Alain Le Corre immédiatement nommé.
Cette décision a soulevé la colère des élus et la surprise du personnel de l'établissement.


Une révocation basée sur la défiance de l'Etat à l'égard de la gestion du directeur

La préfecture a précisé dans la journée  ce qui était reproché à Bruno Chauvier. La défiance de l'Etat porte essentiellement sur 4 points  :  une situation financière très dégradée de la société, une mauvaise information financière, la construction insuffisante de logements, un déficit d'informations sur les opérations de construction menées par la Siguy.

Le reportage de Jean-Marc d'Abreu et Séfian Deie



 


Qui compose le conseil d'administration de la SIGUY?
Le conseil d’administration est composé de 11 membres 
- 6 représentants de l’Etat, de l’AFD ou encore de la DEAL.
Siègent également 4 élus
- Marie-Thérèse Morel, conseillère générale et présidente du conseil d’administration.
- Le conseil général  représentée par Hubert Contout.
- La mairie de Saint-Laurent du Maroni  représentée par  Léon Bertrand
- La mairie de Cayenne  représentée Murielle Létard.
-  La CAF Guyane représentée par son président Georges Phinéra.

L’Etat est donc majoritaire d’une voix ce qui lui permet de prendre une décision adnutum, c'est-à-dire à n’importe quel moment comme cela se fait juridiquement dans le contrat de mandat.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live