Les malades du VIH vivent dans le secret

santé
Enttraides Guyane
©Franck Leconte
Quelle est la situation des patients atteints du VIH Sida ? Qui sont-ils ? Quelles sont leurs difficultés? En Guyane, en 2011, 136 patients atteints du VIH Sida ont répondu à un questionnaire très détaillé. Mieux pris en charge, ils vivent néanmoins souvent dans la précarité et le secret.
Résultat global de l'enquête : si la prise en charge de la maladie s’améliore, les personnes atteintes sont souvent dans la précarité et même un tiers d’entre eux encore dans le secret.


Meilleure prise en charge des patients

En Guyane, l’âge moyen des personnes atteintes du VIH est de 43 ans et très majoritairement, ce sont des femmes. Trois malades sur quatre sont des étrangers, la plupart d’origine haïtienne. Par rapport à 2003, ils sont mieux soignés et en meilleure santé, grâce aux traitements plus efficaces mais il reste encore beaucoup d’obstacles sur le chemin d’une amélioration thérapeutique, en raison du retard de diagnostic, de l’isolement et des restrictions liées à des revenus insuffisants. Près de 8 malades sur 10 sont dans une situation financière difficile et quatre sur 10 déclarent des privations alimentaires par manque d’argent. Enfin, près d’un tiers des patients ne révèle sa maladie à personne, en raison notamment des discriminations persistantes dans la population vis-à-vis des personnes atteintes du VIH.
Cette étude a été coordonnée par l’ANRS, l’Agence Nationale de Recherche sur le Sida et les Hépatites Virales.
On compte plus de 2000 personnes atteintes du VIH Sida en Guyane contre 700 en 1999.  Malgré tout, proportionnellement à la population totale, l’épidémie a été freinée.