Tombé en mer il dérive sur 50 km pendant 15 heures

faits divers
Patrice Anin
Patrice Adin, champion de Guyane de jet-ski, a chuté lors d'un banal entraînement au large de l'îlet le Père. Les forces naturelles l'ont fait dériver sur plus de 50 kilomètres. Il a été secouru par un ami 15 heures après l'accident. 
Samedi 30 novembre, 19 heures, la famille de Patrice Adin, champion de Guyane de jet ski, donne l'alerte. Le sportif n'est pas revenu d'un entraînement au large de l'îlet Le Père. 

Les recherches s'organisent

Après l'appel, les opérations de recherche sont menées successivement par ses amis, les moyens nautiques de l'Etat, un hélicoptère de l'armée et un hélicoptère de sauvetage de la société NHV. Ce n'est qu'à 9h30 le lendemain que le scooter des mers puis son pilote sont retrouvés au large de l'îlet de l'Enfant Perdu. Une dérive de 50 kilomètres pour un cauchemar qui aura duré 15 heures. 

Une faute d'inattention

Sain et sauf, Patrice Adin ne souffre que d'une déchirure à la jambe. Marqué psychologiquement il raconte qu'une erreur d'inattention, qu'il qualifie lui même de "stupide", est à l'origine de cette mésaventure. Après avoir ouvert son capot à gants, il réaccélère sans avoir ses deux mains sur le guidon et tombe à la renverse. Il essaye alors de rejoindre son engin nautique en nageant, mais le courant est trop fort, le vent trop violent et son jet ski s'éloigne rapidement. 

La mer un élément incontrôlable. 

Commence alors une lutte contre la nature. Le jeune homme doit constamment faire l'effort de nager pour respirer convenablement et éviter une hypothermie. Cette "galère" se finit bien mais nous rappelle les dangers de la mer sur laquelle attention et concentration doivent rester à leur maximum. Ce champion, rescapé des eaux, en profite pour rappeler des consignes simples : ne jamais oublier balise GPS, lampe flash et téléphone lors d'une sortie en solitaire. 

Reportage Jocelyne Helgoualch et Elise Ramirez