Les agriculteurs revendiquent une plus grande sécurité

sécurité
manifestation agriculteurs
Aujourd'hui une soixantaine d'agriculteurs ont été reçus par le maire de Cayenne et le Préfet de Guyane. Ils ont entendu les mesures qui allaient être appliquées pour rétablir la sécurité autour de la place du marché. 
Suite à l'agression d'un des leurs il y a dix jours, les agriculteurs présents au marché de Cayenne se sont rassemblés aujourd'hui pour dire stop. Stop aux violences qu'ils subissent tous les jours alors qu'ils préparent leurs journées de travail. 

Une victime de trop

Vendredi 31 novembre, un agriculteur est envoyé à l'hôpital suite à de graves blessures lors d'une agression, il a été victime d'une agression perpétrée par un consommateur d'un bar voisin. Un drame qui reflète une situation qui n'est pas nouvelle : les commerçants qui installent leurs stands sur la place du marché tôt dans la matinée sont souvent pris à parti. 

Un raz-le bol général

Ils étaient une soixantaine ce matin devant la mairie de Cayenne pour exprimer leur mécontentement. Si ils mentionnent les individus ivres à la sortie des bars ils dénoncent également les pickpockets et les drogués qui n'hésitent pas à leur cracher dessus. Le maire, Marie-Laure Phinéra Horth, les a accueilli et accompagné vers la préfecture où ils ont participé à une réunion avec le préfet, Eric Spitz

Des mesures restrictives ont été prises

Durant cette réunion ont été annoncées les mesures qui seront appliquées dans les prochains jours. La mairie va imposer la fermeture des bars à minuit trois jours par semaine et il sera désormais interdit de stationner devant les bars de la place Mentel. Le préfet lui, assure que des contrôles seront plus fréquents sur la place et dans les bars : les gérants qui serviront à boire à des personnes ivres verront leurs établissements fermés et des actions d'envergures seront menées. 

Reportage : Clothilde Séraphins et Martial Gritte