publicité

Pêche illégale : deux gendarmes blessés au cours de l'arraisonnement d'une tapouille mère

Hier matin la gendarmerie maritime a arraisonné une tapouille brésilienne de taille importante. Cette opération coup de poing, véritable démonstration de force, s'inscrit dans la volonté de l'Etat de supprimer la pêche illégale en Guyane. Lors de l'opération deux gendarmes ont été blessés. 

© http://www.defense.gouv.fr Opération semblable déroulée en 2011
© http://www.defense.gouv.fr Opération semblable déroulée en 2011
  • Par Thomas Gouin
  • Publié le
Lundi 9 décembre, 6h30, 19 gendarmes prennent d'assaut une tapouille brésilienne qui refuse de s'arrêter et de se faire contrôler. Lors de l'opération quatre marins brésiliens et deux militaires français ont été blessés puis transportés à l'hôpital de Cayenne par hélicoptère.

Des moyens augmentés. 

Lors de cette opération les moyens utilisés par la gendarmerie maritime et la gendarmerie nationale ont été importants. En plus d'un patrouilleur, d'une vedette, de deux hélicoptères et d'un peloton d'intervention, un autre navire venu de Martinique est intervenu lors de l'opération. Il s'agit d'une frégate de surveillance qui lutte habituellement contre le trafic de narcotiques. Ses radars puissants ont notamment aidé à la détection des tapouilles. 

Le "Santa Rosa I" un navire verbalisé 15 fois

Il est 4 heures lorsque les troupes françaises approchent le bateau "Santa Rosa I". Cette tapouille brésillienne est qualifiée de mère puisqu'elle récolte la pèche illégale de plusieurs navires de tailles plus petites. Cette embarcation est particulièrement connue par les gendarmes puisqu'elle a été interpellée 15 fois dans les zones françaises en moins d'un an. A son bord il y a 11 marins qui ne souhaitent pas arrêter le bateau comme exigé par les forces de l'ordre. 

Six blessés pendant l'opération

Lors de l'abordage par 19 gendarmes, les marins ont attaqué les militaires en en blessant deux, un au sabre et l'autre a eu un de ses doigts fracturé. En riposte quatre brésiliens ont été touchés par des armes à feu. Ils ont immédiatement été transportés vers l'hôpital de Cayenne par hélicoptère. Le parquet a ouvert une enquête sur ces violences et le déroulement des opérations.

Les chiffres de la pêche clandestine en 2013

A l'intérieur des cales du "Santa Rosa I" les gendarmes ont trouvé plus de 6 tonnes de poissons. La marchandise a été jetée à la mer et le navire sera détruit dès son arrivée à la base navale de Dégrad des Cannes. 
C'est le 31ème bateau détruit en 2013 en Guyane. Plus de 59 tonnes de poissons ont été rejetées à la mer et 126 kilomètres de filets détruits. 

Reportage : Jocelyne Elgoualch et Elise Ramirez
arraisonnement tapouille mère

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play