guyane
info locale

Accident mortel de la cité Arc-en-ciel, l'enquête se poursuit

faits divers
La résidence Arc en Ciel
©guyane 1ère
Le suspect appréhendé mercredi midi n'était pas le bon. L'homme qui s'était dénoncé lui même aux forces de police a depuis été libéré et l'enquête continue.
L’homme qui s’était accusé d’être l’auteur de l’accident mortel de lundi a été libéré hier. Cet habitant de Cayenne avait lui-même appelé les gendarmes mercredi midi en s’accusant de la mort de Walanda Michaud, lycéenne de 18 ans renversée par une première voiture devant la résidence Arc-en-Ciel, avant d'être percutée une seconde fois par un autre automobiliste qui a pris la fuite.
Après vérification le suspect interpellé ne peut pas être l’auteur de cet accident annonce le procureur de la République. Il ne possède pas de 4x4 Hillux Blanc signalé sur les lieux de l’accident, ni aucun membre de sa famille et son emploi du temps ne correspond pas aux circonstances de l'accident. 
L’enquête continue. 

Publicité