guyane
info locale

Un cas avéré de chikungunya en Guyane !

chikungunya
Moustique
©EID Méditerranée/AFP
Il y a quatre jours une personne en provenance des Antilles a été reconnue porteuse du virus du chikungunya. Des mesures de surveillance et de prévention ont été prises pour éviter une épidémie. 
Après l'épidémie de chikungunya à Saint Martin où 115 cas ont été déclarés, une personne porteuse du virus en Guyane a été confirmée par l'Agence Régionale de Santé du département. Des mesures ont donc été mises en place conjointement entre l'ARS et la CIRE (Cellule InterRégionale de surveillance Epidémiologique) du service de démoustication du Conseil Général et de la Préfecture.

Des mesures sanitaires renforcées

Pour éviter l'apparition d'une chaîne locale de transmission du virus des mesures sanitaires supplémentaires sont désormais appliquées. Les médecins cliniciens et les laboratoires de ville ou hospitaliers doivent prévenir l'ARS dès l'identification des symptômes et sont donc en état d'alerte pour prévenir d'une éventuelle épidémie. Par ailleurs lorsqu'un cas est déclaré des actions de démoustication sont menées dans l'environnement du patient. 

Ce fût le cas après l'identification de la personne porteuse en Guyane. Christian Meurin (Directeur de l'ARS), a annoncé que des traitements antimoustiques ont été pulvérisés dans le quartier de la victime et que des campagnes de sensibilisation seront diffusées dans le département 

Des conditions climatiques favorables au développement d'une épidémie.

La Guyane n'est pas encore en situation d'épidémie et il n'est pas dit qu'elle le sera un jour. Mais il faut être prudent et réceptif aux messages de sensibilisation. La période pluvieuse et les fêtes de fin d'année synonymes d'importants flux migratoires, sont favorables au développement du virus. 

Reportage José Charles Nicolas et Anthony Hilaire




Publicité