Fanm Dibout offre la solidarité à travers une soupe

social
La soupe de la solidarité
La soupe de la solidarité
Un repas rassemblant des élus de Guyane, le Préfet Eric Spitz et des personnes démunies autour de la même table. L’image est inhabituelle. C’est la soupe de la solidarité offerte ce jeudi par l’association Fanm Dibout à Cayenne.
Ce jeudi, une cinquantaine de personnes était rassemblée autour de la soupe de la solidarité offerte par l’association Fanm Dibout qui voulait rassembler les élus locaux et des personnes démunies. Une initiative pour bien démarrer l’année. « L’association a changé de bureau. A cette occasion, et comme c’est une nouvelle année, on s’est dit qu’il fallait marquer le coup », explique la présidente Léodate Saïbou dit Tatie Leodate.
 

Association apolitique

Evidemment, à l’approche des élections municipales, l’association n’a eu aucune difficulté à faire venir des politiques de tout bord. « Nous sommes une association apolitique. Moi personnellement, je sais où va mon soutien. Mais si, comme moi, un autre membre veut soutenir un candidat, il doit le faire en son nom propre, sans représenter l’association qui est apolitique et qui le restera jusqu’à la fin », martèle Tatie Léodate.
 

Pas assez de personnes démunies

Certes, les invités les plus attendus étaient bien les personnes dans le besoin. Elles ont fait le déplacement. Mais, aux yeux de la présidente de Fanm Dibout, pas suffisamment, elles auraient dû être beaucoup plus nombreuse. Mais ce n’est que partie remise puisque Tatie Léodate prévoit d’organiser d’autres repas de ce genre.
 
Cette initiative a réjouit les personnes qui ont participé à ce premier moment de partage : c’est l’occasion de réunir diverses couches de la population qui se côtoient rarement. C’est ainsi que nait la solidarité.
 
Reportage : Nikerson Perdius et Anthony Hilair