Tourisme : le plus grand cinq mâts du monde à Dégrad des Cannes

tourisme
Bateau Dégrad des cannes
Depuis hier le bateau de croisière "Club Med 2" fait escale en Guyane. Après être allé aux îles du Salut le navire est désormais à quai dans le port de Dégrad des Cannes pour une période de deux jours. Les voyageurs pourront ainsi profiter temporairement des plaisirs de la Guyane. 
Un imposant bateau de croisière, le plus grand cinq mâts du monde, fait actuellement escale dans le port de Dégrad des Cannes. Il y restera deux jours le temps de faire descendre certains passagers et d'en faire monter d'autres qui, pour la plupart, arrivent directement de Paris via l'aéroport Félix Eboué. 

Le bon accueil du port de Dégrad des Cannes. 

Cayenne n'est pas une destination facile pour les navires de croisière avec un grand tirant d'eau à cause des marées et son seul port est à vocation commerciale. Mais le commandant de bord, Benoît Donne, affirme que l'escale se passe pour le mieux. Les passagers ont semblé ravis de leur arrêt sur les îles du Salut hier, malgré la pluie, et sont actuellement sur la terre ferme pour découvrir les richesses du pays. Si tout se passe bien c'est aussi grâce aux efforts fournis par le port pour accueillir les passagers. Les travaux ont été stoppés pour ne pas faire de bruit, les quais ont été aménagés et des tentes sont disponibles pour mettre les bagages à l'abris. 

Reportage Alexandra Silbert et Anthony Hilaire


Développer une situation gagnant - gagnant

La Guyane cherche à développer son attrait touristique, les travaux et constructions de nouveaux hôtels sont là pour le confirmer. Les croisières sont elles aussi un bon moyen de faire venir des voyageurs qui, lorsqu'ils sont européens, aiment consommer local et sur la terre ferme. Rémy-Louis Budoc, directeur général du grand port maritime de la Guyane, affirme qu'il est possible de développer un échange donnant-donnant entre les armateurs et les commerces locaux. il estime par ailleurs que le lien entre l'aéroport et le port du département doit être développé dans le cadre d'une offre européenne : sur les 250 passagers du bateau 140 arrivent directement de Paris par les airs pour embarquer dès ce soir. 

Rémy-Louis Budoc au micro de Franck Leconte

Budoc tourisme