Une victoire pour combien de pères?

politique
Joël Pied et Marie-Josée Lalsie
©guyane 1ère
Si les défaites électorales sont souvent orphelines, un succès de Marie-Laure Phinéra-Horth à la municipale de Cayenne risque fort de générer bon nombre de reconnaissances en paternité.
Si pour cette fois Rodolphe Alexandre ne pourra pas se pencher sur le berceau de la victoire, ils seront au moins deux à la revendiquer et à tenter de se l'approprier.
Deux partis politiques qui à défaut de candidats à présenter, issus de leurs rangs, se féliciteront d'une victoire même par procuration. Le Mouvement Walwari et le Parti Socialiste Guyanais certainement battus en cas d'affrontement direct avec Marie-Laure Phinéra-Horth. Heureux au soir du 30 Mars, peut-être même dès le 23, d'entrer dans la majorité municipale de Cayenne, d'y compter de grands électeurs et ainsi de prendre date, aussi, pour l'échéance électorale de 2015 consacrée à l'Assemblée Unique.


Joli coup politique pour le PSG

Beau coup politique donc pour une fraction du Parti Socialiste Guyanais qui effectuera ainsi un retour à la mairie de Cayenne. Un PSG toutefois ébranlé par la campagne et qui devra recoller les morceaux entre pro et anti Marie-Laure Phinéra-Horth, entre soutiens au maire sortant de Cayenne et ceux plus favorables à son grand rival, son 2ème adjoint Alex Weimert.