La Guyane sans carburant depuis 4 jours

économie
Tarif essence janvier
Pas d’avancée à attendre aujourd’hui dans le conflit des carburants.  La Guyane devrait donc vivre une 4ème journée sans essence à la pompe…
Cela bloque toujours sur le contenu des arrêtés de méthode du décret Lurel. Des arrêtés modifiés pour prendre en compte les revendications des acteurs de la filière. La réunion d’hier à la préfecture a satisfait les gérants guyanais mais les distributeurs-grossistes en carburants ne sont toujours pas d’accord avec les textes présentés.
Une situation qui impacte la vie économique guyanaise qui s'est nettement ralentie ces derniers jours. En attendant les prix des carburants n'ont pas changé pour ce mois de février.


Aux Antilles et à la Réunion

En Guadeloupe, les gérants de stations envisagent d’aller « bloquer » demain les sièges des compagnies pétrolières. Les gérants guadeloupéens tiendront une assemblée générale ce dimanche à Jarry. En Martinique, gérants et pétroliers veulent s’accorder un délai de réflexion pour étudier les arrêtés de méthode présentés par l’Etat
Seule la SARA, la société de raffinage, devrait être impactée avec une baisse de ses marges de 13 millions d’euros par an, c’est-à-dire d’un tiers
A noter qu’à la Réunion, les gérants ont voté la réouverture des stations demain lundi.

Reportage Alexandra Silbert et Alonso Martinez

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live