guyane
info locale

Jean-Etienne Antoinette ou l'usure du temps

politique
Jean-Etienne Antoinette
©guyane 1ère
Avec Georges Patient et Gabriel Serville et Jean-Etienne Antoinette, ils sont trois parlementaires à conduire une liste à l'occasion de ces élections municipales. Jean-Etienne Antoinette sénateur-maire à Kourou brigue un 4ème mandat, a t-il mesuré l'usure du temps et ses conséquences?
Sil est un candidat qui risque gros lors de ces municipales, c'est bien l'actuel premier magistrat de la ville spatiale arrivé au pouvoir en janvier 1996 à la faveur de la démission du maire élu de l'époque Yann Pennec. Un parcours inattendu pour le jeune Jean-Etienne Antoinette élu maire à 30 ans et depuis devenu sénateur de la Guyane, mais ne brigue t-il pas un mandat de trop? Une quatrième mandature potentiellement risquée. Le risque que pourrait faire peser un échec voire une victoire étriquée sur l'avenir politique du candidat maire-sénateur.

La menace Ringuet-Rimane

Face à deux autres candidats bien implantés dans la commune que sont François Ringuet, le conseiller général du canton et l'héritière d'une dynastie politique kouroucienne, Juliana Rimane ancienne députée de la Guyane et fille d'Eustase Rimane, ancien maire de la ville, l'affrontement avec ces deux concurrents risque d'être rugueux. En effet, érodées par 18 ans de gestion, la personnalité  autant que la popularité de Jean-Etienne Antoinette risquent fort de lui faire défaut durant cette quatrième joute électorale. Une quatrième fois où l'obligation de l'emporter de manière éclatante est plus qu'une nécessité. Elle est même vitale pour celui qui voudrait se positionner en candidat sérieux pour les sénatoriales. On imagine bien qu'une majorité des 35 électeurs de Kourou acquise à sa cause n'est donc pas à négliger.
Que dire alors d'une défaite? Dans le cas de Jean-Etienne Antoinette cela résonnerait comme un coup d'arrêt sérieux pour ne pas dire presque la fin d'une carrière politique. Battu aux municipales, l'actuel sénateur de la Guyane n'aurait que peu de chance de retrouver son siège au palais du Luxembourg.
En résumé on peut parler d'échéance à haut risque pour cette municipale à Kourou en qui concerne le candidat Antoinette. Il pourrait encore confirmer son poids politique, ou au pire, disparaître de l'avant scène politique.
Publicité