publicité

Les hésitations de Rodolphe Alexandre

A Cayenne on attend depuis plusieurs jours le positionnement de Rodolphe Alexandre dans la bataille municipale. Si le principal concerné ne parle toujours pas, en observant et en écoutant son entourage on comprend qu’il hésite, même si affronter Marie-Laure Phinéra-Horth le démange.

© Guyane 1ère
© Guyane 1ère
  • Bertrand Villeneuve
  • Publié le
En 2008 Rodolphe Alexandre grand vainqueur des municipales à Cayenne, au premier tour, prend la mairie qu’il quitte en 2010 pour la Région. Pour regagner le cœur des Cayennais, il lui faudrait s’engager à s’ancrer définitivement dans la ville capitale. C'est-à-dire laisser tomber la Collectivité Unique.
Si personne dans son entouragene ne parie sur sa décision finale, en revanche, beaucoup sont prolixes sur la trahison de Marie-Laure Phinéra-Horth.
Cela n’a rien à voir avec ce qui s’est passé en 2008 défendent-ils d’emblée. La section de Cayenne avait désigné Rodolphe Alexandre mais le Parti Socialiste Guyanais a refusé de trancher en sa faveur, alors il a fait sécession.
Aujourd’hui, ce n’est pas la même chose, estiment-ils, Marie-Laure Phinéra-Horth relance les ennemis intimes de son mentor dans une alliance contre nature avec le PSG et Walwari.
S’il n’y va pas lui-même, Rodolphe Alexandre se verra obligé de soutenir activement Alex Weimert.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play