publicité

L'affaire Vittorelli réserve des surprises

Les suites de l’affaire de drogue trouvée dans le véhicule d’un chef d’entreprise arrêté en possession de 2,6kg de cocaïne il y a une dizaine de jours, ainsi qu'un militaire présumé complice,  réserve quelques surprises.

© DR
© DR
  • Nikerson Perdius
  • Publié le
Les deux hommes sont actuellement en détention provisoire. Une confrontation est normalement prévue le 10 mars prochain afin d’y voir plus clair dans cette affaire et de définir quel était le rôle de chacun dans ce trafic de drogue. Depuis le mois de janvier, les deux hommes étaient sous surveillance. Durant les arrestations 3 véhicules au total ont été saisis, plus de l’argent liquide (9000€) et les 2,6kg de cocaïne.

Un troisième véhicule payé 25 000€ cash

Selon les derniers éléments de l’enquête, le véhicule du militaire, l’un des 4x4, un Q5, aurait été payé en liquide. Un paiement cash avoisinant les 25 000 euros. Une voiture que Guibens Hyacinthe a acheté au chef d’entreprise qui vendait des véhicules d’occasion. Les enquêteurs tentent de trouver des preuves de cet achat, d’autant plus que ce fameux 4x4 est toujours au nom de la société d’Angelo Vittorelli.

Une surveillance qui produit ses effets

Autres éléments à vérifier, les déplacements du militaire quelques jours avant son arrestation. On apprend qu’il s’était rendu au Surinam puis contrôlé à Iracoubo à son retour sans que rien ne soit trouvé dans son véhicule.
Toujours suivi par les enquêteurs, il se serait rendu par la suite dans le quartier de Balata à Matoury. C’est à cet endroit qu’il aurait visiblement récupéré la valise contenant les 2.6 kg de cocaïne. Valise qu’il a ensuite remise à Angelo Vittorelli. Aujourd’hui les enquêteurs tentent de remonter la filière et de  trouver d’autres complices.
Enfin, après les comptes du chef d’entreprise, ce sont ceux du militaire qui sont passés au crible afin de savoir si oui ou non des saisies doivent être effectuées. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play