publicité

La forêt guyanaise protégée par sa filière d'exploitation

La filière bois de Guyane participe à la semaine du développement durable. L’ONF et les exploitants cherchent ensemble des pratiques permettant une gestion de la forêt tout en préservant la ressource pour les générations futures.

  • Par Frédéric Larzabal
  • Publié le
La forêt guyanaise représente l’équivalent de l’ensemble forestier hexagonal. Avec ses 100 à 150 espèces d’arbres différents à l’hectare, sa diversité est aussi riche que l’ensemble de l’Europe continentale. Elle est la seule forêt tropicale humide de l’union européenne, l’enjeu de sa gestion durable est un aujourd'hui une priorité.


La filière bois s'organise

La filière bois de Guyane boostée par les pouvoirs publics enregistre ces cinq dernières années une évolution très rapide. Heureusement la filière s’est prise en main par la création de l’interprofession : «INTERPROBOIS» en Guyane.  David Binet (Directeur adjoint ONF Guyane, service bois et gestion durable) explique que c’est un élément moteur à l’initiative d’une démarche collective. Il faut s’assurer que dans 40 ans la filière puisse répondre aux besoins des générations futures. Pour répondre à cette exigence, l’Office National des Forêts a mis en place une charte d’exploitation à faible impact concernant les nouvelles techniques, les réseaux de pistes d’accès et les modes de prélèvement du bois. Tout doit concourir à garantir une gestion durable de la forêt.

Le reportage de Renaud Terrazzoni et Martial Gritte
La Gestion Durable des forêts


1 396 467 148

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play