publicité

Saint-Laurent du Maroni à l'heure des cultures urbaines

Saint-Laurent du Maroni vit à l'heure de la 6ème édition du festival des Cultures Urbaines. Une manifestation qui prend à chaque édition un peu plus d'ampleur. Toute l'année entre musique, danse, théâtre, cinéma, expositions diverses, Saint-Laurent se place comme la capitale de la culture en Guyane.

© DR
© DR
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
Le 6ème fesitval des cultures urbaines a démarré samedi à Saint-Laurent du Maroni. Un événement culturel unique en Guyane et dans la Caraïbe où se multiplient les ateliers artistiques, techniques et sportifs du 26 avril au 2 mai.
Pour la seconde fois, le précurseur du hip hop français Sidney est invité à partager son expérience de l'audiovisuel et de l'animation. La grande nouveauté cette année est la mise en place d'un journal quotidien du net réalisé en public et mixé en direct depuis le camp de la transportation. La mission a été confiée au réalisateur Lostyca (Cédric Simonneau).
Hip hop, battle, rollers skate, danse, musique, cirque, théâtre, slam et écriture figurent dans une programmation large et variée qui donne un relief particulier à ce festival où se retrouveront aussi les grosses vedettes guyano-antillaises de la dance all.

Les images d'Eric Léon

Festival Saint-laurent

Sur le même thème

  • culture

    A la rencontre des 13è Rencontres de Danses métisses

    Les 13è Rencontres de Danses métisses auront lieu du 25 novembre au 3 décembre. Dix jours de spectacle et de chorégraphies partout en Guyane. Ce festival international des danses contemporaines enregistre chaque année un beau succès populaire.

  • culture

    15 hommes récompensés pour leur engagement cuturel

    15 hommes de culture ont été honorés hier soir lors de la cérémonie officielle des « Dòkò Kiltir ». Elle avait lieu à l’EnCre-EPCC les Trois Fleuves, devant une salle comble. Une manifestation qui s’inscrivait dans le cadre de la Journée Internationale des Hommes.

  • culture

    L'art au naturel dans la forêt des Malgaches

    L’art au naturel, c’est un peu l’esprit du Forest Art dans la forêt des Malgaches à Saint Laurent du Maroni. Des sculpteurs de Guyane, Martinique, Bourgogne, Paris, Suriname, Nouvelle Calédonie ont travaillé pendant 10 jours sur des tronçons de bois comme le wacapou ou encore le taaputiki.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play