Un dimanche sous haute tension à Saint-Laurent du Maroni

faits divers
Gendarmerie de Saint-Laurent
©Eric Léon
Des scènes d'émeute à Saint-Laurent du Maroni. Hier en fin de journée, 5 voitures de gendarmerie ont été caillassées. A l'origine  de l'affaire, un enfant blessé par arme à feu.  
Il est environ 15 heures, dans la cité Awara près du quartier des vampires, un garçon de 9 ans s'introduit dans le jardin d'un voisin et grimpe dans un arbre. Selon les témoins il aurait voulu voler une canne à pêche. Le voisin tire un coup de fusil à plomb et le petit garçon est touché. Les gendarmes sont appelés : des voisins menaceraient le tireur présumé


Déchaînement de violence

Arrivés sur place, ils font face à une cinquantaine de personnes, qui veulent punir elles-mêmes le tireur présumé. Le ton est extrêmement virulent. Des renforts sont appelés et les gendarmes se sont réfugiés chez le tireur présumé avec lui. La situation est tendue. Les gendarmes évoquent des coups de hache contre la maison. Tout l'escadron arrive sur place. Au final 5 véhicules de la gendarmerie ont été endommagés.

Le tireur présumé est toujours en garde à vue. Il pourrait être déféré au parquet demain. il risque une mise en examen pour tentative d'homicide. L'enfant a été transporté à l'hôpital de Saint-Laurent du Maroni.