CCDS : François Ringuet siffle la fin de la récréation

politique
François Ringuet
©CL
Le conseil communautaire de la communauté des communes des Savanes s'est tenu hier jusqu'à tard dans la nuit. Le conflit semblait ne pas trouver d'issue et finalement le groupe majoritaire de Sinnamary a accepté les deux vice-présidences proposées par le président Ringuet. La CCDS peut fonctionner. 
Le feuilleton de la déchirure entre Sinnamary et Kourou  au sein de la communauté des communes des Savanes s'est achevé hier soir à 23h00. Heure à laquelle par communiqué la majorité municipale de Sinnamary a fait savoir qu'elle acceptait les deux vices présidences proposées par la ville de Kourou pour permettre le rééquilibrage de la répartition des sièges au bureau de l'EPIC.
Le maire de Sinnamary voulait 3 sièges pour sa majorité, François Ringuet n'a pas cédé et Emilie Ventura dans l'opposition sinnamarienne a refusé tout net de se retirer. Pour le 1er vice président représentant Iracoubo, il n'est pas question que sa commune rétrocède un siège. 
Désormais, Kourou a 6 sièges dont la présidence, Sinnamary 3 sièges dont 1 pour la conseillère d'opposition Emilie Ventura-Clet et 3 à Iracoubo dont la 1ère vice présidence.
La récréation est terminée et l'esprit communautaire peut de nouveau souffler dans le pays des savanes.

François Ringuet était ce matin l'invité en radio de l'émission Invithé Café et est revenue sur le déroulement de ce conseil communautaire. Il est interrogé par Charly Torres