Entreprendre et réussir grâce aux fonds européens

portraits
Noam Polony
©guyane 1ère
En 2010, Noam Polony âgé de moins de 30 ans décide de créer sa propre entreprise de nettoyage. Un projet qu'il monte et mène à bien grâce notamment aux fonds européens. Depuis, comme il ne manque pas d'idées nouvelles, le jeune chef d'entreprise a faire prospérer son affaire.
Sa société de bi-nettoyage qui propose du balayage humide et de la micro fibre, Noam Polony l'a monté pour moitié avec les fonds européens. Il a su instruire correctement ses dossiers en s'aidant des techniciens. Depuis 2010 son entreprise a prospéré et s'est diversifiée car il ne manque pas d'idées. Selon ce jeune trentenaire, il suffit d'oser et de faire preuve de patience et de persévérance.

Le reportage de Jacques Constant Damprobre et Abel Parnasse