Rodolphe Alexandre parachève sa mission avant l' Assemblée Unique

politique
La cité administrative régionale de Guyane
©CR Com
Le Conseil régional veut optimiser son budget, avant la mise en œuvre de l’Assemblée unique. Hier matin, en Assemblée plénière, le président de la Région Rodolphe Alexandre a soumis au vote le budget supplémentaire pour 2014, qui ajuste le budget primitif.
Tous les fonds de l'année 2014 n’ont pas été ventilés et des crédits supplémentaires ont été obtenus.  La majorité régionale souhaite optimiser sa politique Un peu plus de 100 millions ont été répartis presque à égalité entre les dépenses de fonctionnement et les investissements.

Apurer les comptes avant l'Assemblé Unique

Pour Rodolphe Alexandre, il ne s’agit pas vraiment de préparer l’Assemblée Unique, il affiche surtout une volonté de conforter ses chantiers et d’utiliser tous les crédits supplémentaires, avant l’Assemblée Unique.
Les crédits supplémentaires vont notamment servir à réhabiliter l’AFPA de Kourou et des équipements sportifs, aux dotations d’équipement des lycées, à poursuivre les travaux d’électrification, à la réfection de la route de Petit Saut, au soutien aux projets économiques ou encore à lancer l’étude d’opportunité sur la réalisation d’un nouveau barrage.

Ouvrir des centres de formation dans l'ouest de la Guyane

Autre discussion à l’ordre du jour pendant l’assemblée plénière : la création d’ici quelques années, d'une école d’infirmiers dans l’ouest.  Il a aussi été question de l’évaluation du schéma de formation sanitaire et sociale voté en 2009. Parmi les points à réajuster : la révision des quotas de formation pour former davantage de jeunes. Des réformes seront menées dans les filières de formation. Et surtout il faut revoir la territorialisation. Actuellement, toutes les formations sont centrées sur Cayenne. Dans le prochain schéma, pour la période 2015-2020, il faut prévoir, selon le Conseil régional, un établissement de formation dans l’ouest. Cela devrait faire partie du prochain schéma de formation sanitaire et sociale pour 2015-2020. 

Le reportage de José Charles-Nicolas


Les Outre-mer en continu
Accéder au live