guyane
info locale

Djmso: un artiste créatif et singulier

les lindor 2014
djmso
©djmsokeklakson.com
Nommé 4 fois au Lindor cette année, Djmso est un artiste authentique avec une musique créative impregnée des traditions guyanaises et de modernité.
Après la sortie de son 1er album "Maskilili" Djmso revient cette année avec "Lankraj". Rencontre avec un artiste authentique dont la musique est créative et impregnée des traditions guyanaises et de modernité. 


Un artiste discret

Nommé 4 fois au Lindor : album jazz créole, artiste interprète masculin, groupe de l'année et compositeur de l'année, Djmso pourrait bien décrocher un voire plusieurs Lindor. Face à ces nombreuses nominations, l'artiste laisse apparaitre une joie discrète :" Je ne suis pas dans ce système de récompenses. Je sais qu'il y a des gens qui me soutiennent, mais je ne suis pas vraiment à l'aise avec ce genre de cérémonie. Après je ne vais pas dire que je ne suis pas content" explique-t-il. Une discrétion qu'on remarque également dans la parution de ses albums, "Lankraj" étant sorti 19 ans après "Maskilii". Le musicien cherche avant tout une musique de la qualité, quitte à prendre le temps qu'il faut:" Je ne suis pas pour sortir un album parce qu'il faut le faire. Il y a un facteur temps dans ma démarche. Je suis avant tout un musicien de scène, bien que je sais qu'à un moment il faut archiver le travail qui a été fait. On me reproche de ne pas être au devant de la scène. Mais ce qui compte c'est la qualité, et pour l'approcher il faut du temps. Ma démarche n'est pas de sortir un album tous les trois ans, mais d'avoir une démarche sincère" raconte l'artiste.


Béliot: entre création et singularité

Djmso est également à l'origine de la création du Béliot, une musique inspirée du Bélia un rythme traditionnel guyanais:" C'est une mutation du bélia, une réécriture avec des instruments modernes. Souvent on cherche à comparer au lieu de prendre les choses pleinement. On cherche à savoir comment appréhender la musique. Quand je suis avec des enfants ils entrent tout de suite dans la musique, ils comprennent la pulsation. Les plus âgés aiment plus le travail qu'on fait, la dimension créole, les textes qui parlent" déclare Djmso. Une musique aux accents traditionnels avec une harmonie jazz. Quelque chose de novateur et singulier qui semble toucher plusieurs générations, pour savoir si elle a conquis le public guyanais rendez-vous samedi au Zéphyr à 20hh00 pour la cérémonie des Lindor...
Publicité