guyane
info locale

Education : Le dispositif REP plus, une aide bienvenue en Guyane

éducation
Collège Gran Man Difou
©guyane 1ère
C’est l’une des mesures phares de l’ancien ministre de l’éducation Vincent Peillon. Le dispositif « REP plus » ou « Réseau d’Education Prioritaire » s’applique depuis la rentrée à quatre collèges de Guyane. Parmi eux, le collège Gran Man Difou de Maripasoula.
Au collège Gran Man Difou, on compte 650 élèves. Pour la majorité d'entre eux, le français n’est pas leur langue maternelle. Depuis des années, les enseignants réclament plus de moyens pour ces enfants. Une amélioration est à noter depuis la rentrée : le collège bénéficie de son classement en réseau d’éducation prioritaire.Xavier Barbin, le principal, indique que ce classement permet d'obtenir plus de moyens tant humain que matériel. Cinq postes de professeur ont été créés et ces derniers disposent de plus de temps pour évaluer les 
élèves et leur proposer un enseignement adapté lors de classes à effectif réduit. Financièrement l'établissement a également pu acheter des supports informatiques. 

Le label « REP plus », c’est aussi un lien plus étroit entre le collège et l’école élémentaire. Des tests ont été organisés cette année dans les classes CM2 de la commune pour connaître le niveau de chaque élève à son entrée en 6ème et ainsi mieux prendre en charge ses difficultés. Du côté des  enseignants, on espère que tous les moyens promis seront bien là sur la durée.

En dehors du collège Gran Man Difou de Maripasoula, les trois autres établissements classés en « Réseau d’Education Prioritaire » sont les collèges Lise Ophion à Matoury… ainsi que Léodate Volmar et Paul Jean-Louis à St Laurent du Maroni
 
Publicité