guyane
info locale

Léon Bertrand : « Je ne peux pas me contenter d’une peine moins sévère »

politique
Léon Bertrand, maire de Saint Laurent du Maroni
©Servicecom
Le maire de Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane continue de clamer son innocence : « Je ne peux pas me contenter d’une peine moins sévère », a annoncé Léon BERTRAND, il va donc se pourvoir en cassation.
Hier matin, la cour d’appel de Fort de France a rendu son jugement dans l’affaire des marchés frauduleux de la CCOG. Léon BERTRAND écope de 20 mois de prison, dont 4 avec sursis, 2 ans de privation des droits civiques et 80 000 euros d’amende. La cour d’appel confirme donc la culpabilité du président de la CCOG dans cette affaire. Léon Bertrand va se pourvoir en cassation. C’est la voie ultime de recours, cette cour ne va pas juger l’affaire sur le fond, mais sur la forme et sur la validité juridique de la procédure.

ITW de L. Chérubin-Jeannette 


Publicité